Un observateur 4-Dimensionnel ?


Seuls des espaces 4D Séparés permettent de rendre compte théoriquement :

– De la non simultanéïté
– De la causalité relative
– De la notion d’information

Une information n’a de sens qu’en fonction d’une causalité connue. La causalité étant relative, elle n’a de sens que dans un espace relatif à l’observateur comprenant sa causalité propre, donc ses causes initiales, son développement, et son présent.

Si on comprend en quoi le schéma du post précédent proposé permet de prendre en compte tout ceci, on comprend que pour O1 la méca Q s’applique sans aucune ambiguïté, alors que pour O2 c’est le déterminisme qui s’applique, et cela sans contradiction.

Par contre si on comprend la notion d’information, une information envoyée de O2 vers O1, n’arrivera pas dans le même temps relativement à O3, et donc sur une coupe 5D de l’expérience telle que vue par O3, en un temps disons t2.

Qu’est-ce que cela signifie relativement à O3 ?

Cela signifie que pour O1 la méca Q s’applique de t0 à t1, et qu’en t2, il doit revoir sa copie en déterminisme.

Donc, les théories actuelles ne sont que des dérivées partielles d’une théorie plus vaste, en 5D, RELATIVEMENT à un observateur que l’on pourrait nommer « communauté scientifique », par exemple.

Ceci étant dit, si on sait faire des intégrales, on peut donc trouver quelque chose d’intéressant.

Les commentaires sont fermés.